×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

Histoire d'Amgen

Histoire de la société

Fondée en 1980 sous le nom d’AMGen (Applied Molecular Genetics). Amgen a été l’une des premières sociétés de biotechnologie à produire des protéines médicaments par recombinaisons de gènes humains dans des bactéries ou des cellules en culture. Amgen a développé deux des premières protéines recombinantes : l’érythropoïétine (EPOGEN®) et le filgrastim G-CSF (NEUPOGEN®), respectivement facteurs de croissance des globules rouges et des globules blancs. Ces molécules ont fourni des avancées majeures dans la prise en charge globale des patients souffrant d’insuffisance rénale chronique ou traités pour chimiothérapie anticancéreuse.

Aujourd’hui, Amgen multiplie les axes de recherche et conçoit de nouvelles générations de biothérapies. Ces dix dernières années, le potentiel d’innovation de l’entreprise s’est concrétisé par la mise à disposition de plusieurs anticorps monoclonaux totalement humains dans le traitement du cancer colorectal métastatique, de l’insuffisance rénale chronique ou encore dans l’ostéoporose.

36 ans d’avancées thérapeutiques

  • 1980 : Création d’Amgen à Thousand-Oaks (Californie, États-Unis).
  • 1983 : Une équipe de chercheurs dirigée par Fu-Kuen Lin clone le gène de l’érythropoïétine (EPO) humaine, facteur de croissance des globules rouges.
  • 1985 : Une équipe de chercheurs dirigée par Larry M. Souza clone le gène du G-CSF, facteur de croissance d’un certain type de globules blancs.
  • 1989 : AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) aux États-Unis pour la protéine recombinante EPOGEN® (epoetin alfa) en néphrologie.
  • 1990 : Création d’Amgen France.
  • 1991 : AMM pour la protéine recombinante NEUPOGEN® (filgrastim) en oncologie. Prix Galien France en 1992.
  • 2001 : AMM pour la protéine recombinante glycosylée Aranesp® (darbepoetin alfa) en néphrologie.
  • 2002 : AMM pour Aranesp® en oncologie.
  • 2003 : AMM pour la protéine recombinante Neulasta® (peg-filgrastim) en oncologie.
  • 2004 : AMM pour le calcimimétique Mimpara® (cinacalcet) en néphrologie.
  • 2007 : AMM pour l’anticorps monoclonal 100 % humain Vectibix® (panitumumab) en oncologie.
  • 2008 : AMM pour le pepticorps Nplate® (romiplostim) en hématologie. Prix Galien France et International en 2010.
  • 2010 : AMM pour l’anticorps monoclonal 100 % humain Prolia® (denosumab) en rhumatologie.
  • 2011 : AMM pour l’anticorps monoclonal 100 % humain XGEVA® (denosumab) en oncologie. Amgen annonce le lancement du développement clinique de médicaments biosimilaires.
  • 2015 : Une année exceptionnelle, 4 AMM dans 3 aires thérapeutiques :
    • Cardiologie : AMM anticorps monoclonal 100% humain Repatha™ (evolocumab)
    • Hématologie : AMM inhibiteur du proteasome KYPROLIS® (carfilzomib)
    • Hématologie : AMM anticorps bi-spécifique BLINCYTO® (blinatumomab)
    • Oncologie : AMM immunothérapie IMLYGIC™ (talimogene laherparepvec)

Trente-cinquième anniversaire d'Amgen. Les 35 premières années ont été celles de la naissance des biotechnologies et d'Amgen. Le meilleur est à venir.

En savoir plus sur l’histoire d’Amgen

Depuis 35 ans Amgen met le potentiel de la biologie au service des patients.

Voir aussi: "www.amgenhistory.com"

Nous utilisons des cookies internes au site ainsi que des cookies tiers pour personnaliser et optimiser votre visite sur notre site Internet. En poursuivant sans modifier vos paramètres, vous acceptez de recevoir tous les cookies et les technologies similaires du site Internet d'Amgen. Les paramètres des cookies peuvent toutefois être modifiés, à tout moment, si vous le souhaitez. Pour en savoir plus, merci de consulter notre Information sur les cookies