×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

PODIUM : une enquête nationale inédite sur les conditions d'accès à l'activité physique en cancérologie

Faire du sport quand on est touché par un cancer, en particulier en étant encadré par des éducateurs formés aux spécificités de cette maladie (asthénie, neuropathie, douleurs, etc.), pourrait avoir de multiples bénéfices, tant physiques que psychologiques : amélioration de la qualité de vie , baisse du risque de dépression1, diminution de la fatigue2 , réduction du risque de rechute3, amélioration de la survie4 ... Un constat qui a d'ailleurs conduit la Haute Autorité de Santé (HAS)5, en 2011, à reconnaître l'activité physique adaptée comme une thérapeutique non médicamenteuse.

Pour autant, nombreux sont les patients atteints d'un cancer à ne pas pratiquer d'activité physique. La CAMI Sport & Cancer a voulu connaître les conditions d'accès à l'activité physique et sportive en cancérologie ainsi que les principaux freins à sa pratique. Avec le soutien d’Amgen, l'association a donc mené une enquête, baptisée PODIUM (Première enquête natiOnale sur les recommandations et les Déterminants psychosociologiques et physIques de la pratique de l’activité physiqUe en oncologie et en héMatologie), auprès de 1 544 patients et de 894 professionnels de santé.

Résultats en image :

En savoir plus sur la CAMI sport & cancer

1. Physical activity for cancer survivors: meta-analysis of randomised controlled trials, BMJ 2012;344:e70 http://marker.to/g6BeIs et http://marker.to/g6BeIs

2. Exercise for the management of cancer-related fatigue in adults, Cochrane Database 2008 et 2012 https://www.essa.org.au/wp-content/uploads/2015/06/Cancer_Cochrane-Review.pdf

3. 24 % chez les femmes atteintes d'un cancer du sein par rapport aux patientes moins actives. Ibrahim EM, Al-Homaidh A. Physical activity and survival after breast cancer diagnosis: meta-analysis of published studies. MedOncol 2011 ; 28 : 753-65 http://marker.to/9oP0SD

4. risque de mortalité réduit de 34 % chez les femmes atteintes d'un cancer du sein pratiquant une activité physique soutenue. Ibrahim EM, Al-Homaidh A. Physical activity and survival after breast cancer diagnosis: meta-analysis of published studies. MedOncol 2011 ; 28 : 753-65 http://marker.to/siHSoD

5. Développement de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées. HAS, Avril 2011.
www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-06/developpement_de_la_prescription_de_therapeutiques_non_medicamenteuses_rapport.pdf  (p.5)

FR-NP-NPS-0216-125073