×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

« LE CHOLESTEROL, PRENONS-LE A CŒUR »

Campagne de santé publique à l’occasion de la journée mondiale du cœur, le 29 septembre 2018.

Les Français seraient passionnés de foot ? Fashion victims ? Râleurs au volant ? D’incorrigibles romantiques ? Une campagne de sensibilisation portée par un collectif d’acteurs de santé détourne ces stéréotypes de la culture française pour sensibiliser le grand public aux conséquences de l’excès de cholestérol pour la santé.

Alliance du Cœur, Amgen, l’Association Nationale des Hypercholestérolémies Familiales, France AVC, la Nouvelle Société Française d'Athérosclérose et le Collège National des Cardiologues Français se mobilisent à l’occasion de la journée mondiale du cœur en lançant « Le cholestérol, prenons-le à cœur ». Cette campagne a pour objectif d’informer le grand public sur les conséquences liées à l’excès de cholestérol et l’importance d’effectuer un bilan lipidique.

Découvrez la campagne en cliquant ci-dessous :

L’excès de cholestérol : un facteur de risque majeur d’accidents cardiaques et cérébraux.

Aujourd’hui, les maladies cardiovasculaires restent le premier facteur de mortalité dans le monde. En 2012, le nombre de décès imputables à ces maladies était estimé à 17,5 millions soit 31% de la mortalité mondiale totale[1]. Malgré les mesures de prévention actives dont elles font l’objet, ces maladies continuent de provoquer chaque année 150 000 accidents vasculaires cérébraux (AVC), première cause de handicap physique[2], et selon les estimations entre 60 000 et 80 000 hospitalisations pour un syndrome coronaire aigu ou SCA (dont ¼ des cas de récidives)[3]. Leur prévention reste donc une priorité de santé publique

 « L’excès de cholestérol dans l’organisme est un facteur de risque majeur d’accidents cardiaques et cérébraux. Lorsque le taux de LDL-cholestérol est élevé dans le sang, la molécule se dépose dans les artères et ces dépôts se développent pendant de nombreuses années en silence. Plus l’excès de cholestérol dans le sang persiste, plus les artères ‘‘s’encrassent’’ et plus le risque d’accident cardiaque ou cérébral augmente. Malgré les médicaments aujourd’hui disponibles pour lutter contre l’excès du LDL-cholestérol, en France, 70% des patients ayant une maladie coronaire n’atteignent pas les objectifs de réduction du taux de cholestérol[1]. » précise le Professeur Ariel Cohen, Cardiologue à l’hôpital Saint-Antoine, Paris, rédacteur en chef de la revue Archives of Cardiovascular Diseases

Aujourd’hui, seul un bilan lipidique régulier, qui se présente sous la forme d’un bilan sanguin prescrit par son médecin, permet d’analyser le taux de LDL-cholestérol en vue de prévenir les risques.

Détourner les clichés français pour mieux sensibiliser


" allowfullscreen="" frameborder="0" height="468" width="868" id="widget2">

Face à cette situation, un collectif d’acteurs de santé lance lundi 24 septembre prochain, une campagne de sensibilisation destinée à mieux informer le grand public sur les risques liés à l’excès de LDL-cholestérol. Imaginée et construite par l’ensemble du collectif, elle sera déployée à l’échelle nationale à l’occasion de la semaine et de la journée mondiale du cœur du 24 au 29 septembre prochain. Un large dispositif de communication incluant vidéos, affiches, bannières web, diffusera une sélection de messages en lien avec le quotidien des français. De plus, une vidéo de l'influenceur Julien Ménielle autour du cholestérol et en partenariat avec la campagne de communication sera à retrouver sur sa page YouTube « Dans ton corps » le mercredi 26 septembre.

 « Nous souhaitions sortir des codes institutionnels traditionnels pour attirer l’attention des patients et du grand public en utilisant des moments de vie où chacun peut s’identifier : la passion du football, le romantisme « à la française » ou encore les embouteillages. » précise Philippe Thébault, Président de l’association Alliance du cœur.

L’utilisation de ces clichés typiquement français a pour objectif d’attirer l’attention pour susciter une prise de conscience et sensibiliser ainsi aux risques d’accidents cardiaques et cérébraux liés à l’excès de LDL-cholestérol. Ainsi, par l’utilisation de métaphores, le coup de foudre, les attaques éclairs des footballeurs, les artères bouchées sur les routes et la mode à la française se transforment en messages de santé publique avec la signature : « Le cholestérol, prenons-le à cœur ».

L’ensemble de la campagne renvoie vers le site internet prenons-le-a-cœur.fr qui proposera informations, conseils, témoignages et questionnaire pour déterminer son profil de risque cardiovasculaire en fonction de son mode de vie et de ses antécédents médicaux et familiaux.

Une campagne au grand cœur sur les routes de France

Point d’orgue de cette campagne, dès le vendredi 28 septembre, le « foodtruck qui vous prend à cœur » sillonnera la France à la rencontre du public avec un mot d’ordre : sensibiliser !

  • 28 septembre - Paris – Le parc des Flandres, 11 rue de Cambrai – 75019 Paris
  • 1er octobre - Lille - Quartier Euralille
  • 3 octobre - Bordeaux - 198 avenue du Haut Lévêque - ENORA PARK – 33600 PESSAC
  • 4 octobre - Marseille – Euroméditerranée
  • 5 octobre - Lyon - Sopra Steria, 72 allée des Noisetiers – 69760 Limonest

Dans chacune des villes-étapes, un chef étoilé local, encore une belle tradition française, proposera une pause dégustation gastronomique « healthy ». L’objectif ? Montrer qu’on peut manger sain et sur le pouce. Parmi les chefs mobilisés : Rafael Gomes, Chef du restaurant ITACOA à Paris, Vivien Durand, Chef étoilé du restaurant Le Prince Noir à Bordeaux ou encore Floriant Rémont, Chef du potager des halles à Lyon

Le public pourra également échanger avec des représentants locaux des membres du collectif et réaliser un bilan lipidique avec des professionnels de santé. Ce dispositif permettra d’informer le public qu’au-delà de l’excès de cholestérol : la mauvaise alimentation, la sédentarité, le diabète, le stress, le tabac,… sont autant de facteurs de risque d’accidents cardiaques et cérébraux.

POUR EN SAVOIR PLUS
Rendez-vous dès le 24 septembre sur le site prenons-le-a-cœur.fr  
et sur les comptes Facebook et Twitter des partenaires de la campagne


A propos du collectif 


Alliance du Cœur

L’Alliance du Coeur, c’est une fédération, des associations dans toute la France et plusieurs milliers d’adhérents. Ce sont d’abord les médecins hospitaliers qui au début des années 1970 ont fondées les premières associations de malades cardiaques. Leur objectif : suivre l’évolution de la santé de leurs patients au-delà de l’hospitalisation des malades. En 1993 sous le nom de la FNAMOC, ce sont les patients eux-mêmes et leurs proches qui, forts de leur expérience, vont prendre le relais bénévolement pour accompagner les malades du cœur. La mobilisation incroyable de tous ces bonnes volontés va donner naissance en 2011 à l’ALLIANCE DU COEUR, cette association va fédérer toutes les initiatives et développer un réseau dans toute la France avec pour objectifs d’accompagner, informer, prévenir et soutenir les malades cardiovasculaires, leurs proches et tous les aidants. En 25 ans, l’Alliance du Coeur a tissé des liens avec tous les réseaux de santé traitant des maladies du coeur, les médecins, chirurgiens, experts… la notoriété et l’engagement de l’Alliance du Coeur ont permis l’obtention d’un agrément national par un décret du ministère de la santé depuis le 5 juillet 2011, habilitée à représenter les patients dans les instances hospitalières et de santé publique. www.alliancecoeur.fr

Amgen

Leader mondial des biotechnologies, Amgen innove pour soigner les patients atteints de maladies graves en utilisant les ressources du vivant pour concevoir des thérapies ciblées. Cette approche repose sur des technologies de pointe, telles que la génétique humaine, qui permettent de caractériser les mécanismes moléculaires à l’origine des maladies. Amgen focalise ses recherches sur les pathologies dont les besoins d’innovation médicale restent importants. C’est le cas des maladies cardio (attaque cardiaque) - et neuro-vasculaires (attaque cérébrale) pour lesquelles Amgen s’attache à faire progresser la prise en charge des patients les plus à risque via notamment le traitement des dyslipidémies avec un médicament de la classe des inhibiteurs de PCSK9. www.amgen.fr

Association Nationale des Hypercholestérolémies Familiales (ANHET.F)

ANHET.F est une association de patients atteints d’Hypercholestérolémie Familiale.

L’Hypercholestérolémie Familiale est l’une des maladies génétiques les plus fréquentes. En France, jusqu’à 300 000 personnes seraient concernées, seule 1%, soit 1 personne sur 100 serait diagnostiquée et, dans le meilleur des cas, se soigne. Maladie sournoise et silencieuse, elle se caractérise par des taux de cholestérol très élevés (surtout le LDL, le plus mauvais) dès la naissance et tout au long de sa vie.

Son but est de faire connaitre cette maladie auprès de la population et des professionnels, favoriser son dépistage et défendre les intérêts des patients auprès des pouvoirs publics. Ainsi, nous participons à de nombreuses actions (congrès médicaux, réunions publiques dans les différentes villes de France...) Nous sommes en train de développer un maillage sur l’ensemble du territoire pour rencontrer nos adhérents, être proche des patients et prendre en compte leurs besoins.

L’association s’inscrit dans le réseau international Hypercholestérolémie Familiale.

France AVC

France AVC est une association de patients rassemblant les personnes victimes d'AVC (accident vasculaire cérébral), leurs familles et leurs proches, ainsi que toute personne intéressée par cette maladie, professionnels de santé ou non. Ses buts sont de promouvoir une meilleure connaissance de ce fléau (150 000 AVC en France chaque année soit un toutes les 4 minutes, dont un grand nombre garderont des séquelles définitives), soit auprès du grand public, soit des décideurs publics ou privés. France AVC intervient pour aider et soutenir les victimes d'AVC, participer à améliorer la prévention par une présence sur tout le territoire français par ses antennes locales, aider la recherche. France AVC est une association de bénévoles qui mettent leur énergie et leur temps au service des victimes d'AVC et de leurs proches. www.franceavc.com

Nouvelle Société Française d'Athérosclérose (NSFA)

La Nouvelle Société Française d'Athérosclérose est née en juin 2003 de la fusion de l'ARCOL (Comité de Coordination de la Recherche sur le Cholestérol et l'Athérosclérose) et de la Société Française d'Athérosclérose. Elle a pour objectifs de favoriser la recherche sur l’athérosclérose, coordonner les Centres Clinico-Biologiques des Lipides en France, favoriser la création de nouveaux centres et participer à l’organisation de la prévention des maladies liées à l’athérosclérose, notamment par la sensibilisation de la population et l’information des médecins, en améliorant notamment le dépistage et le traitement des dyslipidémies. www.nsfa.asso.fr

Collège National des Cardiologues Français (CNCF)

Le Collège National des Cardiologues Français est né en 1988 de la fédération des associations de cardiologues et regroupe 2 690 membres répartis dans 33 associations régionales. Il a été conçu pour rassembler les compétences de la cardiologie libérale et pour développer : la recherche (épidémiologie, recherche clinique, registres), la formation continue, la communication. Le Collège, depuis sa création, a été à l'origine de nombreuses études cliniques. www.cncf.eu


1OMS. Maladies cardiovasculaires. Aide-mémoire. Janvier 2015. http://www.who.int/cardiovascular_diseases/about_cvd/fr/
2France AVC. Prévenir les AVC. www.franceavc.com/?rep=avc_infos&rub=prevenir&comp=7 (Consulté le 18/12/2017).
3Puymirat E. Syndrome coronarien aigu : définitions et conséquences pratiques. Les entretiens de Bichat 2013 - Cardiologie
4Ferrières J, et al. Suboptimal achievement of low-density lipoprotein cholesterol targets in French patients with coronary heart disease. Contemporary data from the DYSIS II ACS/CHD study. Arch Cardiovasc Dis 2017;110:167-178.

FR-NP-145-0818-067342 – 09/19