Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

Mars Bleu

Mars_bleu

A l'image d'Octobre Rose qui vise à sensibiliser le grand public sur le cancer du sein, Mars Bleu attire notre attention sur le dépistage du cancer colorectal, qui se situe au troisième rang des cancers les plus fréquents en France1

Le cancer colorectal est le deuxième cancer chez la femme et le troisième chez l’homme2. Détecté à temps, il peut être guéri dans 9 cas sur 103.

Chaque année pour Mars Bleu, le mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal, Amgen sensibilise le grand public sur le dépistage de ce cancer parfois tabou.

mars-blue-depistez

Le cancer colorectal se développe à partir des cellules qui tapissent la paroi interne du colon4. Chaque année en France, plus de 43 000 nouveaux cas sont diagnostiqués. Avant diagnostic, les symptômes du cancer colorectal peuvent être imperceptibles d’où l’importance de dépistages préventifs réguliers. L’INCa préconise un dépistage tous les deux ans à partir de 50 ans5.

En effet, en moyenne en France, seulement 32,1 % d’hommes et de femmes participent au dépistage organisé du cancer colorectal ; ce taux de participation reste très inférieur à l’objectif européen minimal acceptable de 45 %6.

Des traitements efficaces mais une prévention primaire insuffisante

Avec les innovations thérapeutiques aujourd’hui disponibles, dans 9 cas sur 105, le cancer colorectal peut être guéri s’il est détecté à un stade précoce. Le diagnostic se fait via un test immunologique disponible dans un kit de dépistage délivré par le médecin traitant. Celui-ci consiste en un prélèvement fécal à faire à domicile.

Contrairement à certains dépistages contraignants ou douloureux, le dépistage du cancer colorectal est simple, rapide et indolore. L’INCa a d’ailleurs réalisé une vidéo très claire pour expliquer le mode d’emploi du test. Pourtant, malgré ces initiatives, le taux de dépistage de ce cancer est encore trop faible.

Lever les tabous autour du dépistage

Pour essayer de changer le regard sur ce dépistage, Amgen et Rose Association ont lancé une campagne de sensibilisation et d’information du grand public. Un message clé : « le dépistage du cancer colorectal c’est tous les deux ans à partir de 50 ans ».

Cette campagne aux visuels forts met en scène plusieurs personnages dans quatre saynètes qui illustrent quatre idées reçues sur le cancer colorectal et son dépistage.

le-cancer-card1 le-cancer-card2 le-cancer-card3 le-cancer-card4

Les illustrations ont été réalisées par l’auteure de bandes dessinées Lili Sohn (http://lilisohn.com), connue pour son humour et son autodérision notamment vis-à-vis de la maladie. Une approche qui permet d’attirer l’attention sur le sujet et ainsi d’attirer un public moins institutionnel.

Mais l’objectif d’Amgen est aussi de porter le message que « le dépistage du cancer colorectal ce n’est pas qu’en Mars ». En effet, à cause du contexte actuel de pandémie, les dépistages du cancer colorectal ont plus que chutés depuis Mars 2020.

Dans le but de faire remonter ce taux de dépistage et de sensibiliser les patients à cette problématique de santé publique, « MARS BLEU c’est toute l’année » a vu le jour. Encore une fois, un cancer colorectal dépisté tôt c’est 9 chances sur 10 d’en guérir5.

Pour découvrir les vidéos de la campagne, c’est par ici : je découvre les vidéos

Back to Top