Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

Notre approche contre l’ostéoporose

Amgen est un acteur engagé sur le long terme dans la prise en charge de l’ostéoporose à travers la recherche, l’amélioration du parcours de soins et des actions de sensibilisation auprès des patients, du grand public, des professionnels de santé et des pouvoirs publics.

Un dépistage insuffisant aux lourdes conséquences

Un dépistage insuffisant aux lourdes conséquences

L’ostéoporose est souvent révélée lors de la survenue d’une fracture, alors qu’un diagnostic et une prise en charge précoces sont possibles1. En France, près de 4 millions de personnes sont atteintes d’ostéoporose2 et une femme sur trois et un homme sur cinq subissent une fracture liée à l’ostéoporose au cours de leur vie3.

Au-delà de la perte d’autonomie et des effets émotionnels engendrés par l’ostéoporose, les fractures ont également un impact conséquent sur la mortalité. Près de 25 % des personnes décèdent dans l’année qui suit une fracture de l’extrémité supérieure du col du fémur4. Pourtant, en France, plus de 52 % des patients n’ont pas consulté leur médecin traitant dans le mois suivant leur sortie d’hospitalisation pour une fracture le plus souvent liée à une fragilité osseuse5 et seuls 15 % des patients ont fait l’objet d’un traitement spécifique de l’ostéoporose5.

Un phénomène de société, un enjeu prioritaire de santé publique

Plus de 30 % de la population française aura plus de 60 ans en 20256, ce qui fait de l’ostéoporose une maladie qui touche chacun d’entre nous, directement et indirectement.

Chaque année, les fractures de fragilité représentent un coût de 5,4 milliards d’euros pour notre système de santé7 et on estime qu’avec le vieillissement de la population française, le coût de la prise en charge des fractures de fragilité devrait augmenter de 26 % d’ici à 20307.

Pour mieux lutter contre cette maladie silencieuse et coûteuse, Amgen s’engage pour que l’ostéoporose soit considérée comme une maladie prioritaire8.

Pour ce faire, quatre enjeux ont été définis pour lutter contre l’ostéoporose :

  • Intégrer l’ostéoporose dans les discussions liées à la prévention de la perte d’autonomie ;
  • Identifier plus rapidement les patients à haut risque de fracture ;
  • Identifier, suivre et accompagner les initiatives locales visant à améliorer le parcours de soins ;
  • Engager davantage la communauté médicale, notamment les médecins généralistes.
Un phénomène de société, un enjeu prioritaire de santé publique

Une R&D active et innovante

Engagé depuis plus de 20 ans dans la recherche sur les maladies osseuses, Amgen a fait de la lutte contre l’ostéoporose l’une de ses priorités en matière de R&D.

En 2011, l’un de nos médicaments contre l’ostéoporose, ciblant principalement les femmes post-ménopausiques, a notamment reçu le Prix Galien du « Meilleur produit biotechnologique »9.

Alors que la majorité des médicaments contre l’ostéoporose visent à réduire la perte osseuse, Amgen a, en partenariat avec UCB, travaillé sur le développement d’un anticorps monoclonal avec pour but d’augmenter la formation de nouveaux tissus osseux et réduire la dégradation des os. Cette découverte constitue une avancée significative dans la prise en charge de l'ostéoporose pour les médecins qui ont besoin de traiter leurs patients avec un médicament capable d'augmenter rapidement la densité minérale osseuse.

Les états généraux de l’ostéoporose

Pour répondre aux enjeux de santé publique posés par l’ostéoporose, nous sommes engagés aux côtés de l’ANCO (Alliance nationale contre l’ostéoporose), un collectif qui regroupe des professionnels de santé et représentants de patients, membres de l’Association française de lutte antirhumatismale (AFLAR, https://www.aflar.org), de la Société française de rhumatologie (SFR, https://sfr.larhumatologie.fr ) et du Groupe de recherche et d’information sur les ostéoporoses (GRIO, http://www.grio.org ).

Les états généraux de l’ostéoporose

Dès 2017, les premiers Etats généraux de l’ostéoporose ont permis de proposer des solutions innovantes et urgentes en identifiant sept priorités-clés8 pour un plan de santé publique contre les fractures de l’ostéoporose :

  • Changer de paradigme : de l’ostéoporose à la fracture, via des campagnes de sensibilisation ;
  • Développer des stratégies de prévention primaire ;
  • Développer des stratégies de prévention secondaire ;
  • Promouvoir des mesures incitatives pour les médecins généralistes ;
  • Promouvoir et soutenir un plan de recherche public-privée-médico-économique ;
  • Promouvoir la prévention des chutes et le maintien à domicile des personnes à risque de fracture ;
  • Créer un fichier national des fractures.

Mobiliser et sensibiliser

Depuis 2017, nous menons une mobilisation auprès des pouvoirs publics, notamment auprès de l’Assemblée nationale et du Sénat, avec la diffusion institutionnelle du Livre blanc des Etats Généraux de l’ostéoporose.

En 2018, l’ostéoporose est devenue une priorité du gouvernement dans le cadre de sa stratégie de transformation du système de santé français, Ma Santé 2022. A partir de 2019, la campagne « Nos territoires contre l’ostéoporose », qui consiste en l’organisation de tables rondes pour identifier, suivre et accompagner les acteurs régionaux qui sont à l’initiative de projets visant à améliorer le parcours de soins, a vu le jour. « Nos territoires contre l’ostéoporose » se sont tenus en régions PACA et Pays de Loire en 2019, dans le Grand Est et la Nouvelle Aquitaine en 2020. En 2021, nous avons poursuivi notre engagement pour faire reconnaître l’ostéoporose comme un enjeu de santé public, avec des réunions régionales et une table ronde en partenariat avec le Ministère de la Santé « Nos territoires contre l’ostéoporose et pour l’autonomie : les clés pour bien vieillir au XXIème siècle »

Des actions concrètes pour les patients

Pour optimiser le parcours de soin des patients atteints d’ostéoporose, nous déployons trois actions prioritaires :

Des actions concrètes pour les patients

L’engagement d’Amgen pour mieux lutter contre l’ostéoporose

FR-PRO-0121-0004 – Février 2021

Heading
Back to Top