Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

Actualités

L’hospitalisation de demain sera-t-elle à domicile ?

Hospitalisation à domicile appelée aussi HAD, est une prise en charge qui permet d'éviter ou de raccourcir la durée de l'hospitalisation conventionnelle du patient.

L’hospitalisation à domicile, aussi appelée HAD, est de plus en plus plébiscitée. Selon une enquête récente, 81% des français interrogés se disent prêts à envisager cette forme d’hospitalisation pour eux ou l’un de leurs proches1. Comment ça marche ? Quels en sont les bénéfices ? On fait le point.

Tout savoir sur l’hospitalisation à domicile

Quels sont les patients concernés ?

L’hospitalisation à domicile peut être envisagée pour toute personne dont l’état de santé le justifie et dont les conditions du domicile le permettent, quel que soit son âge 2,3Le patient est hospitalisé dans son lieu de vie, que ce soit son domicile personnel ou un établissement d’hébergement collectif tel qu’un EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes)4

Une hospitalisation à part entière

Par définition, l’hospitalisation à domicile est une prise en charge qui permet d’éviter ou de raccourcir la durée de l’hospitalisation conventionnelle du patient 2. Il s’agit d’une forme d’hospitalisation à part entière, au cours de laquelle des équipes médicales et paramédicales se déplacent au domicile du patient pour prodiguer des soins techniques de niveau de qualité hospitalière 5,6. En-dehors des plages de soins, une permanence médicale téléphonique est assurée et permet le cas échéant l’intervention des secours 6.

Quels types de soins ?

Les professionnels de santé intervenant à domicile peuvent réaliser de nombreux types de soins, notamment les pansements complexes, les soins palliatifs visant à maintenir au maximum la qualité de vie des patients atteints d'un handicap ou d'une maladie grave, le traitement ou le suivi d’un cancer, la surveillance de grossesse à risque ou encore la prise en charge d’un nouveau-né en difficulté 2

Des normes strictes pour la sécurité des patients

La prise en charge est assurée par des établissements d’HAD 2 de divers types. On en dénombre plusieurs centaines en France, qu’il s’agisse d’établissements publics ou privés, autonomes ou rattachés à un établissement traditionnel 2,3. Quel que soit leur statut, ils sont considérés comme des établissements de santé2. Cela signifie qu’ils doivent répondre à un certain nombre d’exigences au même titre que les établissements hospitaliers : sécurité des patients, qualité de la prise en charge, continuité des soins, respect des droits des patients… Le niveau de qualité et de sécurité des établissements d’HAD est garanti par une certification de la Haute Autorité de Santé (HAS) 2

Quelle prise en charge ?

La prise en charge de l’hospitalisation à domicile par l’Assurance maladie et les mutuelles est identique à celle de l’hospitalisation à l’hôpital, à la seule différence que le forfait hospitalier ne s’applique pas puisque le patient est pris en charge à son domicile 2,7

 L'hospitalisation à domicile en 4 étapes.
  1. Prescription de l’HAD par le médecin traitant ou un médecin hospitalier
  2. Évaluation de la faisabilité par l’équipe soignante de l’établissement d’HAD
  3. Mise en place technique avec la livraison du matériel, des médicaments et de toute autre fourniture nécessaire
  4. Réalisation des soins avec l’intervention d’une équipe pluridisciplinaire au domicile du patient

Pourquoi choisir l’hospitalisation à domicile ?

Ce mode d’hospitalisation répond à la demande croissante des patients d’être soignés dans un environnement familier 2. Des soins comparables à ceux prodigués à l’hôpital sont pratiqués, tout en offrant aux patients le confort du maintien à domicile 5.

  • En 2017, 81% des français interrogés se déclaraient prêts à envisager une hospitalisation à domicile pour eux ou l’un de leurs proches1. Parmi les bénéfices qu’ils associaient à une prise en charge à domicile, les personnes interrogées soulignaient le confort du domicile, la réduction de l’angoisse liée au milieu hospitalier ou encore la possibilité de rester auprès de sa famille et ses proches 1.

D’autres avantages ont également été soulignés, notamment par le ministère des Solidarités et de la Santé :

  • pallier la perte de repères que peuvent rencontrer les patients en cas de séjour à l’hôpital 7 ;
  • améliorer la qualité des parcours de soins en favorisant la coopération entre professionnels de santé 8 ;
  • lutter contre l’engorgement des hôpitaux 9 ;
  • éviter le déplacement des patients, en particulier pour les personnes fragiles telles que les personnes âgées 7 ;

En 2017, près de 5 millions* de journées d’hospitalisation à domicile ont été réalisées 5. Celles-ci ont concerné près de 116 000 personnes 5, ce qui représente une croissance du nombre de patients pris en charge de plus de 5 % en seulement un an 5.

* 5,2 millions 

L’engagement d’Amgen pour soutenir le développement de l’HAD

Le développement de l’hospitalisation à domicile est un enjeu majeur des pouvoirs publics 4. Le gouvernement en a ainsi fait l’un de ses objectifs phares pour les prochaines années en l’inscrivant dans la stratégie « Ma Santé 2022 » visant à transformer le système de santé français pour répondre aux enjeux de demain 10.

Amgen soutient cette ambition et, en tant qu’acteur de la santé, a souhaité s’investir pour rendre l’hospitalisation à domicile encore plus accessible, à de plus en plus de patients et notamment ceux ayant besoin de perfusion intraveineuses. Ainsi, dans le cas de la prise en charge du myélome multiple, maladie maligne, Amgen travaille depuis plusieurs années avec l’AF3M*, des oncohématologues et des représentants des pouvoirs publics afin de construire des outils pour favoriser le développement de l’hospitalisation à domicile et encourager les soignants à la proposer à leurs patients.   

* AF3M : Association Française des Malades du Myélome Multiple. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.af3m.org.

Références :

  1. Enquête Viavoice pour la Fédération Nationale des Établissements d’Hospitalisation à Domicile (FNEHAD) réalisée sur un échantillon représentatif de 1000 Français et de 300 médecins généralistes. Novembre 2017. 30 pages.
  2. Ministère des Solidarités et de la Santé. L’hospitalisation à domicile. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/prises-en-charge-specialisees/had-10951/had (Consulté le 19 août 2019).
  3. Fédération Nationale des Établissements d’Hospitalisation à Domicile (FNEHAD). L’hôpital de demain : et si c’était aussi chez moi ? Rapport d’activité 2017-2018. 84 pages.
  4. Ministère des Solidarités, de la Santé et des Droits des Femmes. Hospitalisation à domicile. 2015. 2 pages.
  5. Direction de la Recherche, des Études, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES). Dix ans d’hospitalisation à domicile (2006-2016). Les dossiers de la DREES. Décembre 2017. N°23. 21 pages.
  6. Service public. L’hospitalisation à domicile. En ligne : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F732 (Consulté le 19 août 2019).
  7. Ameli. Hospitalisation : votre prise en charge. En ligne : https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/hospitalisation-chirurgie/hospitalisation-chirurgie#text_2477 (Consulté le 19 août 2019).
  8. Ministère des Solidarités et de la Santé. Hospitalisation à domicile : le ministère et la HAS mettent en place 2 dispositifs. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/parcours-de-sante-le-ministere-et-la-has-facilitent-l-acces-a-l-hospitalisation (Consulté le 19 août 2019).
  9. Cour des Comptes. Rapport sur l’application des lois de financement de la sécurité sociale 2018. Chapitre V - Le virage ambulatoire du système de santé : de nouvelles transformations à engager, en ville comme à l’hôpital. Octobre 2018. 34 pages.
  10. Ministère des Solidarités et de la Santé. Stratégie nationale de santé 2018-2022. 54 pages..


FR-C-NPS-0919-077961-Septembre 2019

 
Back to Top