×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

Le Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Le succès de ce premier appel à projets illustre 
l’excellence de la recherche française en sciences de santé

Paris – Le 26 juin 2020 – Initiative phare du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain, l’appel à projets « Nouvelles frontières en oncologie et onco-hématologie »1  livre une sélection finale riche et diversifiée pour sa première édition. La dotation 2020 de près de 640 000 euros sera répartie entre neuf projets de recherche participant à améliorer la prise en charge du cancer et l’accompagnement des malades et de leur entourage. Le nombre total de candidatures, leur qualité et la variété des thèmes traités témoignent de l’excellence française dans les sciences de la vie et les sciences humaines.

Première cause de mortalité prématurée2 , à l’origine de 382 000 nouveaux cas par an3  en France, le cancer est plus que jamais une priorité de recherche. L’enjeu est de toujours mieux appréhender les mécanismes biologiques complexes à l’origine du développement tumoral, que ce soit pour améliorer la prise en charge, prédire la réponse ou mettre au jour de nouveaux traitements. Il s’agit aussi d’améliorer l’organisation des soins et le parcours de vie des patients et de leurs proches. Aujourd'hui, en adéquation avec les orientations de la nouvelle stratégie nationale, les efforts portent tout particulièrement sur la lutte contre les cancers de mauvais pronostic, ne présentant pas ou peu de solutions thérapeutiques.

137 projets associant les avancées biologiques, technologiques et sociales

Destiné à agir comme catalyseur de recherche, le premier appel à projets du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain est révélateur du dynamisme et de l’expertise des équipes françaises engagées contre le cancer. « La participation exceptionnelle, avec 137 candidatures éligibles , confirme que notre pays est l’un des tout premiers au monde pour la recherche en oncologie 5. Convaincus de la richesse de l’écosystème français en matière d'innovation, nous souhaitons contribuer à l'émergence de solutions de santé qui ont du sens pour les patients et les professionnels de santé. Ainsi, ce premier appel à projets ouvre le champ des possibles en associant les progrès biologiques et technologiques aux sciences humaines et sociales », souligne Corinne Blachier-Poisson, Présidente du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain.

9 équipes lauréates, jusqu’à 75 000 € par projet

Neuf projets ont été retenus par les membres du Comité scientifique du Fonds (voir encadré ci-dessous), sur des critères combinant qualité scientifique, caractère innovant, impact médical ou sociétal, mais aussi organisation et faisabilité. Chaque équipe lauréate recevra une dotation allant jusqu’à 75 000 euros sur un à deux ans, destinée à lui permettre de franchir un cap significatif dans la conduite de ses travaux. « Alors que la recherche médicale a toujours été une richesse et un atout pour notre pays, les ressources financières affectées sont souvent trop limitées. Le Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain permet, dans ce contexte, de soutenir des projets novateurs, présentant une réelle opportunité de faire avancer la lutte contre le cancer », apprécie le Professeur Jean-Yves Blay, Président du Comité scientifique du Fonds.

Une thématique dédiée aux sciences humaines

Le palmarès de l’appel à projets « Nouvelles frontières en oncologie et onco-hématologie » offre une grande variété d’approches pour différents cancers : sang, foie, sein, poumon... Portés par des équipes issues de structures telles que CHU, centres de lutte contre le cancer, unités Inserm et associations de patients, la majorité des projets développe des techniques de pointe : identification de biomarqueurs circulants, décryptage des mécanismes de résistances à l’action des lymphocytes T, étude des voies de signalisation... Les aspects humains, partie intégrante de la prise en charge du cancer, faisaient l’objet d’une thématique dédiée, accueillant les travaux sur l’optimisation du parcours de soins et de la qualité de vie. « Chaque projet accompagné s’inscrit dans une logique de réponse aux besoins de santé publique, en ouvrant de nouvelles possibilités d’améliorer durablement la prise en charge et le quotidien des adultes, des enfants malades et de leurs aidants », ajoute Corinne Blachier-Poisson.

Doté de 2,6 millions d’euros sur 3 ans, le Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain lancera son deuxième appel à projets fin 2020 (plus d’informations à venir). Ce Fonds s’inscrit dans le cadre du programme d’investissement Amgen Innovations, visant à favoriser l'émergence de solutions de santé et à démontrer l’attractivité du territoire France.

1er appel à projets du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain :
4 thématiques et 9 projets pour ouvrir de « nouvelles frontières » en oncologie

Thématique n°1 : Recherche de nouveaux biomarqueurs circulants pronostiques et/ou prédictifs de l’efficacité thérapeutique :

  • Anticiper l’efficacité et les effets secondaires d’une immunothérapie pour traiter le lymphome
    • Intitulé : « Définition des biomarqueurs épigénétiques prédictifs de l'efficacité et de la toxicité des cellules CAR T »
    • Porteur du projet : Emmanuel Bachy, Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL), Inserm U1052, Lyon
  • Préciser les moyens de lutte contre un lymphome cutané rare : le syndrome de Sézary
    • Intitulé : « Molécule KIR3DL2, marqueur sanguin de la réponse/résistance thérapeutique des patients Sézary en rechute ou réfractaires »
    • Porteur du projet : Hélène Moins, MCU-PH, Inserm 1160, Hôpital Saint-Louis, Paris

Thématique n°2 : Étude des interactions entre les voies de signalisation pour définir des associations thérapeutiques d'intérêt :

  • Des outils bio-informatiques contre la leucémie
    • Intitulé : « Prédiction de la synergie des inhibiteurs de kinase dans la leucémie aiguë myéloïde »
    • Porteur du projet : Antoine Forget, post-doctorant, Inserm U944, Hôpital Saint-Louis, Paris
  • Atténuer l’inflammation dans une leucémie chronique
    • Intitulé : « Rôle physiopathologique de CYTL1 dans la leucémie myélomonocytaire chronique »
    • Porteur du projet : Pr Eric Solary, PUPH, Institut Gustave Roussy, Villejuif

Thématique n°3 : Compréhension des mécanismes de résistances à l’action cytotoxique des lymphocytes T en immuno-oncologie :

  • Décrypter les interactions cellulaires d’un cancer du sein très agressif
    • Intitulé : « Cancer du sein triple négatif : résolution de l'interactome macrophage-fibroblaste associé à la tumeur pour prédire la réponse de la chimio-immunothérapie »
    • Porteur du projet : Eleonora Timperi, chercheuse postdoctorale, Institut Curie, Paris
  • Cancer du foie : Notch montre la voie
    • Intitulé : « Implication de la voie Notch et des cellules lymphoïdes innées lors d’un hépatocarcinome cellulaire »
    • Porteur du projet : Rachel Golub, Professeur Université de Paris, Institut Pasteur, Paris
  • Gérer le stress cellulaire pour mieux traiter le cancer du poumon
    • Intitulé : « Rôle de la voie MAPK et de la fission mitochondriale dans la résistance à la chimio-immunothérapie du cancer du poumon »
    • Porteur du projet : Pr François Ghiringhelli, Professeur d’oncologie médicale, Centre Georges-François Leclerc, Dijon *structures internes de la cellule jouant un rôle clé dans son métabolisme

Thématique n°4 : Impacts de l’évolution thérapeutique en oncologie et onco-hématologie sur le parcours de soins et la qualité de vie des patients :

  • Accompagner l’après-cancer
    • Intitulé : « Protocole EXPEDAJAC : Besoins en soins de support des anciens patients pédiatriques, adolescents et jeunes adultes traités pour un cancer, et de leurs parents : Evaluation lors du suivi à long terme »
    • Porteur du projet : Dr Amandine Bertrand, Oncopédiatre, Centre Léon Bérard, Lyon
  • Apport de la patiente partenaire dans le cancer du sein
    • Intitulé : « Implication de la patiente partenaire dans la prise en charge des patientes atteintes du cancer du sein : une expérience innovante de l'association de L'institut du Sein d'Aquitaine »
    • Porteur du projet : Dr Hortense Mineur Laharie, Oncologue radiothérapeute, Présidente de l’association LISA Bordeaux


Pour en savoir plus sur les projets, rendez-vous sur amgeninnovations.fr

Amgen France : 30 ans d’innovation en santé

Leader mondial des biotechnologies, Amgen innove pour soigner les patients atteints de maladies graves en utilisant les ressources du vivant pour concevoir des thérapies ciblées. Cette approche repose sur des technologies de pointe, telles que la génétique humaine, qui permettent de caractériser les mécanismes moléculaires à l’origine des maladies. Amgen focalise ses recherches sur les pathologies dont les besoins médicaux restent importants.

Sur le territoire français depuis 1990, Amgen France fête ses 30 ans en 2020. L’entreprise compte aujourd’hui 400 salariés répartis sur l’ensemble de l’Hexagone. Avec 13 biomédicaments et de nombreuses initiatives partenariales, elle travaille aux progrès de la prise en charge du cancer, des maladies cardiovasculaires, inflammatoires et rénales. Avec 36 études actives sur 15 molécules, impliquant 905 patients dans près de 257 sites (chiffres 2019), la France est aussi l’un des pays où Amgen a la plus importante activité de recherche clinique.

Au-delà du médicament, Amgen s’attache à développer des solutions d’optimisation de la prise en charge des patients. Cette démarche repose sur l’identification de ruptures au sein des parcours de soins et sur la mise en place d’actions adaptées et co-construites. Le lancement du programme Amgen Innovations s’inscrit totalement dans cette démarche.

www.amgen.fr – retrouvez notre actualité sur Twitter @AmgenFrance et sur LinkedIn

A propos d’Amgen Innovations

Lancé fin octobre 2019, le programme d’investissement AMGEN INNOVATIONS porte une ambition forte : faire émerger des projets et soutenir des initiatives pour prédire les maladies, mieux les prévenir et protéger les patients et soignants. Au total, ce sont 8 millions d’euros qui seront investis sur 3 ans dans un écosystème de santé en pleine mutation par le pionnier des biotechnologies. Ce dispositif, lancé à l’aube des 30 ans d’Amgen en France, s’inscrit dans un contexte politique en faveur du soutien à l’innovation et aux sciences de la vie. Le 1er projet lancé par ce programme est ROMY, assistant digital co-construit avec les patients et les professionnels de santé pour faciliter la prise en charge du myélome multiple. 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur amgeninnovations.fr

Références :
1 Titre complet : « Nouvelles frontières thérapeutiques et optimisation du parcours de vie en oncologie et onco-hématologie ».
2 Drees, Santé Publique France, « L’état de santé de la population en France », Rapport 2017, p.99 : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/esp2017.pdf (consulté en juin 2020)
3 Institut National du Cancer, données 2018 : https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-des-cancers/Donnees-globales (consulté en juin 2020)
4 Candidatures soumises entre le 22 novembre 2019 et le 1er mars 2020.
5 Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, « La France à la pointe de la recherche en cancérologie », article mis à jour le 7 février 2018 : https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid126175/la-france-a-la-pointe-de-la-recherche-en-cancerologie.html (consulté en juin 2020)

FR-NPS-0620-00035 – Juin 2020