×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

×

Souhaitez-vous quitter le site ?

Vous allez quitter le site www.amgen.fr et être redirigé vers un site externe. Amgen France n'est pas responsable du contenu présent sur ce site.

VALUE-BASED HEALTHCARE (VBHC) : UNE DÉMARCHE DISRUPTIVE POUR AMÉLIORER NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le système de santé « […] englobe l’ensemble des organisations, des institutions et des ressources dont le but est d’améliorer la santé 1». Le système de santé est complexe et composé de nombreux acteurs, englobant, entre-autres : centres hospitaliers, institutions publiques de santé, professionnels de santé, associations de patients, entreprises de santé, mutuelles et financeurs 2, etc. Son objectif est de prodiguer la prise en charge globale la plus fluide possible aux patients. C’est ce qu’on appelle le parcours de soins 3. Amélioration de la communication entre professionnels de santé et patients, passage de l’hôpital au domicile, … Il reste cependant des points d’amélioration et d’optimisation dans la prise en charge des patients 4.

Un contexte social, économique et technologique pour repenser la santé.

De nos jours, grâce aux progrès de la science et de la médecine, la population française vit plus longtemps 5, le taux de mortalité prématurée diminue et les maladies sont devenues chroniques 6. Cela nécessite de mobiliser des moyens pour surveiller ces pathologies et maintenir ou améliorer la qualité vie des personnes qui en sont atteintes 7. C’est le cas par exemple des soins de support qui favorisent une meilleure qualité de vie : activité physique adaptée, alimentation, soins socio-esthétique, prise en charge de la douleur, … Découvrez les Journées Supporters pour vous informer sur les soins de support.


Les nouvelles technologies, quant à elles, subissent une vague de mutation sans précédent et s’insèrent de plus en plus dans le quotidien. Ces innovations ont bouleversé la e-santé : objets connectés, robotique, agents conversationnels, intelligence artificielle... Autant d’outils qui promettent d’automatiser les tâches administratives, d’assister les professionnels de santé pour réduire les marges d’erreurs (analyse prédictive), d’assurer un meilleur suivi du patient et de faire gagner du temps au corps médical au profit de la relation avec le patient 8,9.

VBHC : une approche disruptive de l'optimisation du parcours de soins.

Développé par Michael Porter et Elizabeth Teisberg, dans le livre Redefining Health Care 10, le concept de Value-Based Healthcare (VBHC) est une approche d’optimisation du parcours de soin et du système de santé dans son ensemble. Elle vise à apporter une réelle valeur au patient en améliorant et mesurant son état de santé en fonction des coûts et moyens employés pour arriver à ce résultat. L’équation de ce concept est simple :

La valeur délivrée au patient est égale aux résultats des soins délivrés sur coûts des soins


Dans un système où le « patient empowerment » (émancipation du patient 11) prend de l’ampleur, les patients sont acteurs de leur prise en charge et de leur santé 12. Cette prise de conscience a été impulsée par les associations de patients et la démocratisation des nouvelles technologies et de l’information : résultats de santé, dossiers médicaux, traducteurs de langage médical, application de suivi de l’état de santé... C’est l’idée derrière le concept de VBHC : inclure le patient au centre du système et évaluer les bénéfices qu’il a pu en tirer tout au long de son parcours de soins.

« Plus on rendra le parcours du patient fluide, plus on simplifiera sa vie et mieux il s’intégrera dans la société. » 

Anne Schweighofer, Patient Experte diplômée de l’Université des patients.

La démarche VBHC repose sur l’identification de ruptures au sein des parcours de soins et sur la mise en place d’actions adaptées et co-construites mobilisant tous les acteurs pour parvenir à délivrer une véritable valeur en matière de santé  13!

Des projets co-construits avec l'ensemble des acteurs de santé pour optimiser la valeur délivrée au patient

Acteur de santé globale, Amgen apporte son soutien aux autres acteurs de santé pour développer des actions de santé publique de proximité en investissant dans des programmes de prévention et de dépistage, des cercles de réflexion Think Tank ou encore dans des projets d’innovation ouverte.

  • Hack'tion Contre le Cancer

48h non-stop pour améliorer la communication patients/soignants dans la prise en charge du cancer. Revivez le hackathon "Hack'tion contre le cancer". En savoir plus.

  • Structurer le parcours de soins atteints d'hypercholestérolémie sévère : "Déchol" .

Mis en place dans plusieurs régions de France, le programme Déchol est issu d’une co-construction avec les professionnels libéraux (médecins, biologistes, pharmaciens), hospitaliers et associations de patients. Structuré sur la base de la coordination interprofessionnelle « Ville-Hôpital », ce programme permet de donner une alerte biologique sur la base de hausse anormale du mauvais cholestérol, d’informer les patients et d’organiser des réunions d’informations à destination de professionnels de la santé.

  • Améliorer le diagnostic de l'hypercholestérolémie familiale : FH Score.

Créé à l’initiative d’Amgen France et déployé aujourd’hui dans plusieurs pays d’Europe le FH Score est un outil destiné à aider les médecins dans le diagnostic de l’hypercholestérolémie familiale. Cette maladie génétique est caractérisée par une élévation anormale du "mauvais" cholestérol (LDL-C) dès la naissance. C’est une maladie grave car le risque d’avoir un accident cardiovasculaire prématuré est très élevé. En savoir plus sur cette maladie.

  • Les Etats Généraux de l'Ostéoporose : pour un plan de santé publique contre les fractures liées à l'ostéoporose.

Les Etats Généraux de l’Ostéoporose, menés avec l’Association Française de Lutte Antirhumatismale (AFLAR) ont réuni patients et professionnels de santé à l’occasion de 10 tables rondes régionales pour échanger sur des propositions d’améliorations de la prise en charge de l’ostéoporose. Ces propositions ont été colligées dans un Livre Blanc de l’Ostéoporose afin de porter à la connaissance des politiques et décideurs de l’urgence de la situation des malades atteints d’une fracture de l’ostéoporose en France.

  • Soutenir le développement de l'hospitalisation à domicile en France pour les patients sous chimiothérapie.

L’hospitalisation à domicile (HAD) présente de nombreux enjeux à la fois pour les hôpitaux, le corps médical, les patients et leurs proches. Afin de soutenir son développement pour les patients sous chimiothérapie, nous nous sommes engagés aux côté de la Fédération des Etablissements d’Hospitalisation à Domicile (FNEHAD) et l’Association Française des Malades du Myélome Multiple (AF3M) pour organiser des réunions d’échanges entre patients et professionnels de santé engagés dans l’HAD pour comprendre leurs usages, leurs attentes et identifier des pilotes à implémenter pour soutenir le développement de l’HAD, prenant en compte les besoins de tous.



FR-C-NPS-118-069676


  1. Organisation Mondiale de la Santé, Système de santé : http://www.who.int/healthsystems/fr/ (accédé le 15 novembre 2018).
  2. Agence Régionale de Santé, Piloter la santé en Régions, L’organisation de parcours de soins, de santé, de vie, 3 mai 2018 : https://www.ars.sante.fr/lorganisation-des-parcours-de-soins-de-sante-de-vie-0. (accédé le 15 novembre 2018). 
  3. Vie Publique, Découverte des institutions, Protection Sociale, Risque Santé, Qu’est-ce qu’un système de santé ? : http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/protection-sociale/risque-sante/professionnels-sante/qu-est-ce-qu-systeme-sante.html (accédé le 15 novembre 2018).
  4. INSEE, Statistiques, Projections de la population pour la France métropolitaine à l’horizon 2050 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280826. (accédé le 15 novembre 2018).
  5. INSEE, Statistiques, Projections de la population pour la France métropolitaine à l’horizon 2050 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280826. (accédé le 15 novembre 2018). 
  6. Santé Publique France, Publication, Etat de Santé de la population en France – Rapport 2017, Synthèse, Mais un poids des décès prématurés qui reste important et une morbidité par maladies chroniques qui progresse, L’incidence des maladies chroniques qui ne régresse pas et une prévalence importante et en forte hausse, p.14 : http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/etat_sante_2017/ESP2017_Ouvrage_complet_vdef.pdf. Accédé le 15 novembre 2018.
  7. La HAS, Evaluation & Recommandation, Bonne pratique professionnelle, Guides des malades chroniques et ALD, Prise en charge des maladies chroniques, https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1241701/fr/prise-en-charge-des-maladies-chroniques accédé le 15 novembre 2018
  8. ANSM, Objet de l’étude : Impact des nouvelles technologies de la communication dans le secteur de la santé, Contexte et objectifs, https://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/d460c13f80ca7d0b7c6e6a6f9d5a9fe9.pdf accédé le 15 novembre 2018.
  9. Cedric Villani, Mathématicien et député de l’Essone, Donner un Sens à l’Intelligence Artificielle pour une stratégie nationale et européenne, Mission confiée par le Premier Ministre Edouard Philippe, Mission parlementaire du 8 septembre 2017 au 8 mars 2018.
  10. M. Porter., E. Olmsted Teisberg., Redifining Health care Créeating Value-Based Competition on Results. Harvard Business School Press, Edition 2016
  11. Claude Rambaud, Présidente du collectif interassociatif sur la santé (CISS), Discours table ronde, rencontres de l’INCa. Institut National du Cancer (INCA), Les rencontres de l’INCa, Les rencontres 2014, Table ronde  https://www.e-cancer.fr/Institut-national-du-cancer/Les-rencontres-de-l-INCa/Les-Rencontres-2014/Table-ronde. Accédé le 15 novembre 2018.
  12. ASIP Santé, L’agence Française de la Santé Numérique, Ethique, Le patient prend sa santé en main, http://esante.gouv.fr/actus/ethique/le-patient-prend-sa-sante-en-mains accédé le 15 novembre 2018.
  13. Harvard Business Schoo, Institute for Strategy & Competitiveness, Value-Based Health Care Delivery https://www.isc.hbs.edu/health-care/vbhcd/pages/default.aspx accédé le  15 novembre 2018.
  14. De Peretti C, Pérel C, Chin F, et al. Cholestérol LDL moyen et prévalence de l’hypercholestérolémie LDL chez les adultes de 18 à 74 ans, Etude Nationale de Nutrition Santé (ENNS) 2006-2007, France métropilitaine. Bull Epidémial Hebd. 2013 ;(31) :378-85.